Galerie

Le Loibl-Pass :

Le Loibl-Pass en Europe

Le Loibl-Pass en Europe (coll. particulière).

 

 

 

 

 

 

 

Le camp double

Le camp double (coll. particulière).

 

 

 

 

 

 

En bleu, la route initiale. En rouge, le tracé du tunnel. Collection particulière.

En bleu, la route initiale. En rouge, le tracé du tunnel (Coll. particulière).

 

 

 

Le camp sud (côté yougoslavie). (Amicale de Mauthausen).

Le camp sud (côté Yougoslavie).
(Amicale de Mauthausen).

 

 

 

 

 

 

Entrée du camp nord en été. (Amicale de Mauthausen).

Entrée du camp nord (Autriche) en été.
(Archives de la famille Balsan).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entrée du camp sud (côté yougoslave). (Amicale de Mauthausen).

Entrée du camp sud (côté yougoslave).
(Archives slovènes).

 

 

 

 

 

 

 

Camp nord (côté autrichien). Entrée du tunnel en hiver. (Amicale de Mauthausen).

Camp nord (côté autrichien). Entrée du tunnel en hiver.
(Archives slovènes).

 

 

 

 

 

 

 

Etaiement et déblaiement des gravats dans la partie nord du tunnel. (Fonds Janko Tisler).

Le tunnel. Etaiement et déblaiement des gravats.
(Fonds Janko Tisler).

 

 

 

 

 

 

Les déportés devaient déblayer la neige tous les matins avant la reprise du travail. (Amicale de Mauthausen).

Les déportés devaient déblayer la neige tous les matins avant le  travail.
(Amicale de Mauthausen).

 

 

 

 

 

 

 

Le crématoire "maison". On y brûlait les corps des déportés assassinés individuellement. (Amicale de Mauthausen).

Le crématoire « maison ». On y brûlait les corps des déportés assassinés individuellement.
(Amicale de Mauthausen).

 

 

 

 

 

 

 

Le crématoire aujourd'hui. (Christian Tessier).

Le crématoire aujourd’hui.
(Christian Tessier).

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 La Brigade Liberté :

L'entraînement des plus jeunes. (Amicale de Mauthausen).

L’entraînement des plus jeunes.
(Archives de la famille Granger).

 

 

 

 

 

 

Une section au repos. (Amicale de Mauthausen).

Une unité au repos.
(Archives de la famille Granger).

 

 

 

 

 

 

 

Une unité de la Brigade Liberté. (Amicale de Mauthausen).

Une unité de la Brigade Liberté.
(Archives de la famille Granger).

 

 

 

 

 

 

 

Une autre unité de la Brigade Liberté. (Amicale de Mauthausen).

Une autre unité de la Brigade Liberté.
(Archives de la famille Granger).

 

 

 

 

 

 

Camion utilisé par la Brigade. (Amicale de Mauthausen).

Camion utilisé par la Brigade.
(Archives de la famille Granger).

 

 

 

 

 

 

 

Défilé de la Brigade dans les rues de Trzic. (Christian Tessier).

Défilé de la Brigade dans les rues de Trzic.
(Archives de la famille Granger).

 

 

 

 

 

 

 

Autour de "la maman du camp" Mici Mailly : le capitaine Louis Garnier, le commandant Maurice Colin , l'officier de liaison Albert Morin et une partie de la Brigade Liberté. (Amicale de Mauthausen).

Autour de « la maman du camp » Mici Mailly : le capitaine Louis Garnier, le commandant Maurice Colin , l’officier de liaison Albert Morin et une partie de la Brigade Liberté.
(Archives de la famille Granger).

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Après la guerre :

 

Les témoins au procès de leurs anciens bourreaux au procès de Klagenfurt (1947). (Archives de Robert Theeten).

Les témoins au procès des anciens SS (Klagenfurt, 1947).
(Archives de Robert Theeten).

 

 

 

 

 

 

 

8 août 1954. Inauguration de la statue "J'accuse" de Boris Kolbe commandée par le gouvernement yougoslave. Le camps sud est classé monument historique par la Yougoslavie peu après. (Amicale de Mauthausen).

8 août 1954. Inauguration de la statue « J’accuse » de Boris Kolbe commandée par le gouvernement yougoslave. Le camp sud est classé monument historique par la Yougoslavie peu après.
(Archives de la famille Barbier).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1995, Janko Tisler reçoit la reconnaissance officielle de son dévouement pour les Français déportés au Loibl-Pass. (Amicale de Mauthausen).

En 1995, Janko Tisler reçoit la Légion d’honneur pour son dévouement envers les Français déportés au Loibl-Pass.
(Fonds Tisler).

2 réflexions sur “Galerie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s