Objets glanés

Les déportés du Loibl-Pass ont laissé des souvenirs que leurs familles ont eu la gentillesse de nous communiquer et de nous autoriser à publier sur ce blog. Nous les en remercions chaleureusement.

Veste et Mützen de Paul Lebeugle (Mle 26280). Chaque déporté devait retirer son calot (Mützen) devant les SS sous peine de très lourdes sanctions. Archives de la famille Gardon.

Veste et Mützen de Paul Lebeugle (Mle 26880). Chaque déporté devait retirer son calot (Mützen) devant les SS sous peine de très lourdes sanctions. Archives de la famille Gardon.

 

À l’arrivée à Mautausen, chaque déporté recevait un numéro de matricule, sous forme d’un bracelet en fer-blanc et d’un insigne à coudre sur la veste avec les moyens du bord. Archives de la famille Gardon.

À l’arrivée à Mauthausen, chaque déporté recevait un numéro de matricule, sous forme d’un bracelet en fer-blanc et d’un insigne à coudre sur la veste avec les moyens du bord. Archives de la famille Gardon.

 

 

 

 

 

Couteau fabriqué par Paul Lebeugle au Loibl Pass et soigneusement caché. Archives de la famille Gardon.

Couteau fabriqué par Paul Lebeugle au Loibl Pass et soigneusement caché. Archives de la famille Gardon.

 

 

Cuillère confectionnée par Jean Pesche (Mle 28416) au Loibl-Pass. Archives de la famille Pesche.

Cuillère rapportée par Jean Pesche (Mle 28416) du Loibl-Pass. Archives de la famille Pesche.

Croix offerte discrètement à Paul Lebeugle par une civile slovène. Archives de la famille Gardon.

Croix offerte discrètement à Paul Lebeugle par une civile slovène. Archives de la famille Gardon.

 

 

 

 

 

 

 

 

Bannière confectionnée par les déportés libérés en route vers l'avenir ! Archives de la famille Balsan.

En route vers l’avenir ! Souvenir rapporté par Louis Balsan (Mle 27763). Archives de la famille Balsan.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Browning choisi par Yves Blouin (Mle 27803) à son intégration dans la Brigade Liberté. Fonds légué par la famille Blouin au Musée Jean-Moulin de Bordeaux.

Browning choisi par Yves Blouin (Mle 27803) à son intégration dans la Brigade Liberté. Fonds légué par la famille Blouin au Centre Jean-Moulin de Bordeaux.

Chargeurs du browning utilisé par Yves Blouin (Mle 27803) à la Brigade Liberté. Don de la famille Bouin au Musée Jean-Moulin de Bordeaux.

Chargeurs du browning utilisé par Yves Blouin (Mle 27803) à la Brigade Liberté. Don de la famille Bouin au Centre Jean-Moulin de Bordeaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Calot porté par Yves Blouin (Mle 27803) lorsqu'il était membre de la Brigade Liberté. Don de la famille Blouin au Musée Jean-Moulin de Bordeaux.

Calot porté par Yves Blouin (Mle 27803) lorsqu’il était membre de la Brigade Liberté. Don de la famille Blouin au Centre Jean-Moulin de Bordeaux.

Ceinturon porté par Yves Blouin (Mle 27803) à la Brigade Liberté. Fonds légué par la famille Blouin au Musée Jean-Moulin de Bordeaux.

Ceinturon porté par Yves Blouin (Mle 27803) à la Brigade Liberté. Fonds légué par la famille Blouin au Centre Jean-Moulin de Bordeaux.

 

 

 

 

 

 

Carte écrite par Jean Pesche (Mle 28416) à son épouse en décembre 1943 et postée par les Allemands le 18 janvier 1944.

Carte écrite par Jean Pesche (Mle 28416) à son épouse en décembre 1943 et postée par les Allemands le 18 janvier 1944. Archives de la famille Pesche.

Certains déportés ont été autorisés à écrire une carte depuis le Loibl. D'autres ont eu la possibilité d'établir un contact avec leurs familles par l'intermédiaire de Janko Tisler.

Certains déportés ont été autorisés à écrire une carte depuis le Loibl. D’autres ont eu la possibilité d’établir un contact avec leurs familles par l’intermédiaire de Janko Tisler.

 

 

 

 

 

 

 

Cette fenêtre éait au camp nord avant la destruction de celui-ci en mai 1945. Avec l'aimable autorisation du musée de Trzic.

Cette fenêtre était au camp nord avant la destruction de celui-ci en mai 1945. Don de Henri Hochman au musée de Trzic.

Publicités